Ma confiture « Poire Belle-Hélène »

Classé dans : Pâtisserie, Recettes | 0

 

L’épiphanie est à peine passée que je ne pense plus qu’à une chose : la chandeleur et ses crêpes délicieuses. En vrai je ne me prive pas pour manger des crêpes toutes l’année, mais celles de la chandeleur ont une saveur bien particulière (tu as raison, ça sent la Madeleine de Proust à plein nez).

Et qui dit crêpe, dit :

– Pâte à tartiner ! Mioum !

– Non ! Confiture !

– J’ai dit pâte à tartiner !

….

 

Mais voilà, la pâte à tartiner je n’en mange plus pour des raisons écologiques, tu sais la déforestation liée à la sur-production de l’huile de palme toussa, toussa… Quant aux substitues « bio/écolos » je me dis qu’ils ne doivent pas être très naturels et qu’il est meilleur pour ma santé de m’en passer. Un choix parmi tant d’autres.

Rien de dramatique, hein, j’aime aussi les crêpes au sucre ou à la confiture et cela ne me posais pas plus de problèmes que ça. Je vis d’ailleurs très bien mon boycott des pâtes à tartiner. Mais un jour je suis tombée sur la recette de la confiture « Belle-Hélène » du livre des confitures de Christine Ferber (oui, oui !! Belle-Hélène comme le dessert à la poire et au chocolat) et ma vie a basculé. Je n’ai pas hésité une seule seconde avant de la tester. Je tenais enfin la possibilité de retartiner du chocolat sur mes crêpes ou même au petit déj !

Il s’agit donc d’une confiture de poire et de chocolat supplémentée d’amandes effilées et c’est simplement une TUE-RIE ! Crêpes, gaufres, tartine, cuillère elle s’accorde à tout support.

Attention néanmoins à ne pas vouloir substituer le sacro saint N**ella ! Tu risquerais une grosse déception, car la confiture de Poire Belle-Hélène, même si elle est au chocolat est bien différente d’une pâte à tartiner. Elle possède une petite acidité qui peut surprendre mais qui moi, me fait craquer.

Et ce qui est génial c’est que c’est hyper simple à faire.

Voici donc la recette de cette confiture hors du commun, modifiée selon mes goûts.

Pour faire environ 5 pots de confiture, il te faudra donc :

 

1,200 kg de Poires (bien mûres de préférence) – il devrait te rester 1kg net –

750 g de sucre

le jus d’un petit citron

le jus d’une orange

250g de chocolat noir (entre 70% et 85% de cacao selon ton goût)

des amandes effilées (200g ou plus ou moins ou pas…)

 


Jour 1
:

Dans une cocotte (ou une bassine à confiture) mélange les poires épluchées et coupées en cubes grossiers, le sucre, le jus d’orange et le jus de citron.

Chauffe jusqu’à frémissement de la préparation tout en remuant pour homogénéiser la température, puis retire-la du feu et pour la verser dans un saladier.

Ajoutes-y le chocolat, détaillés en petits morceaux et remue jusqu’à ce qu’il soit entièrement fondu.

Recouvre la mixture de papier sulfurisé et laisse-la reposer toute la nuit.

 

Jour 2 :

Porte ce mélange à ébullition et maintiens la cuisson à feu vif, tout en remuant, pendant une dizaine de minutes.

Écume si nécessaire.

Mixe (avec un mixer plongeant).

Facultatif : ajoute les amandes effilées.

Mets immédiatement en pot.

 

 

 

Une bonne recette d’hiver à tester sans plus tarder !

Et moi je m’en vais me faire une tartine en attendant la chandeleur…

 

Cet article fait parti du projet #52dentelles. Retrouvez les articles des copines sur Instagram et Facebook ! #hiver

 

 

 

Laissez un commentaire